AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Chatbox v.1



Chatbox v.2
Connectés
S'inscrire

Page Facebook de TRD
Twitter du Lapin Noir
Partie 14 : Reprise de l'activité !
Partie 15 : #Patte_De_Lapin
Redémarrage de la partie 13, faisant suite à la 14.
Inscriptions Ouvertes !

Event #Psychedelique_Land_Paris
Redémarrage de l'event.
Inscriptions Ouvertes !


Partagez | 
 

 Journal d'un lapin dérangé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Walter Nether
Hyperkinetic Rabbity Thing
Hyperkinetic Rabbity Thing
avatarDate d'Arrivée : 06/07/2011
MessageSujet: Journal d'un lapin dérangé.   Ven 13 Jan - 14:41

Event : Psychédélique Land Paris [PLP]



Premier jour, 13:57 : Psychédélique Land Paris.



Nous voici donc à la veille de Noël, jour que les petits et grands attendent avec impatience. En relevant les yeux, je peux me délecter du spectacle que m'offre la nature en cet hiver : le froid, la neige, un ciel blanc immaculé. C'est tout là la beauté de notre environnement en cette saison et il faut en profiter, même si le froid ne manque pas de me faire ressentir quelques frissons à l'arrivée de ce parc.

Le RER A s'est chargé de me conduire ici, dans la joie et la bonne humeur, dans le froid et... Non, je ne suis pas très crédible. Quel est donc ce parc ? Pourquoi m'y suis-je rendu en cette heure et en ce jours ? Je ne saurais trop l'expliquer mais si on en croit ces blouses blanches habituelles, ce serait peut-être un refus d'admettre que je recherche de la compagnie... Peut-être après-tout, je ne suis pas psychanalyste mais ce n'est pas l'impression que j'ai et que je couche sur ce papier de mon encre. Si jamais quelqu'un tombe un jour sur ce brouillon d'essai, peut-être saura-t-il déchiffrer les méandres de mon être mais... J'aurai sûrement un plaisir malin à le voir découvrir qui je suis vraiment.

Cependant, ce journal reste précieusement dans mon sac alors je peux y écrire ce que je désire, voilà tout l’intérêt. N'ayant point la plume d'un Baudelaire ou d'un Dickens, je me charge pourtant de conter une histoire. Peut-être pour un moi futur, peut-être pour rien, mais cela me vide l'esprit.

En parlant d'esprit, je vais sûrement devoir me mêler à une petite foule de gens qui vont descendre du RER pour aller à ce parc. Fort heureusement ils ne sont pas légions alors je ne devrais pas avoir trop de mal à me faufiler parmi eux. Je te laisse donc ici et reprendrai mon écriture introspective... Plus tard ~

---------------------


Le même jour, plus tard. L'heure importe peu.


Ce parc est assez dérangeant mais pas forcément désagréable. Je prendrai bien des photos mais je n'ai point mon appareil quand à mon téléphone, je ne m'en préoccupe que peu et puis, je sais tout de même à quoi cela ressemble quand au futur, mes souvenirs feront l'affaire.

Plutôt que de me perdre dans diverses diatribes, autant expliquer : le thème de ce parc laisse un frisson froid parcourir notre dos, reprenant les classiques Disney de notre enfance pour les pervertir, les vicier. Il faut avouer que cela est bien fait, voilà tout. Laissant mes jambes me guider doucement, pas à pas, je me glisse au travers des ruelles bien peu peuplées et laisse mon regard vaquer sur les différentes attractions, les différents magasins. Je ne m'arrête que peu à l'heure actuelle, les yeux rivés sur le plan récupéré à l'entrée : bien pratique cette petite chose, je la glissera sûrement par ici histoire de ne pas la perdre, ça peut toujours se révéler utile si je ne veux pas dessiner tout ça à la main et me retrouver dans les locaux du personnel, perdu..

---------------------


Le même jour, plus tard. L'heure importe peu.


Il faut avouer que je n'ai pas manqué d'être surpris quand à l'animation et la diversité d'activités que pourrait proposer ce parc d'attraction. En effet, je me suis retrouvé happé dans un jeu d'énigme, une genre de chasse au trésor... Comme cela, sans rien demander. Il faut avouer que la demoiselle vêtue de rouge ayant initié tout ceci était peut-être une raison valable de chercher à la suivre. On aurait dit un Petit Chaperon Rouge sauf...qu'elle n'avait pas grand chose de petit et paraissait au contraire quelque peu dérangée. Un vrai jeu d'actrice à voir de ses yeux.

Cependant, ce petit jeu m'a fait courir à travers tout le parc comme un dératé et je suis maintenant fatigué. Je me suis posé dans ce qui ressemble au jardin d'Alice afin d'écrire ses quelques lignes, reposer mes jambes, rien d'inhabituel ma fois. J'espère que le prix sera de taille tout de même et que je ne serais point dépassé par un quelconque concurrent.

J'ai toujours rencontré peu de personnes actuellement, il faut l'avouer mais maintenant qeu je vais mieux, je vais me remettre en route, histoire que cette route ne m'ai pas seulement fait visiter tout le parc, en long en large et en travers.

---------------------


Le même jour, plus tard. L'heure importe peu.


Je l'ai trouvée, et il semble que j'ai gagné ce petit jeu. A en croire ce qui était la ligne d'arrivée, j'ai failli être doublé par deux jeunes demoiselles, aussi à la recherche de cette jeune femme vêtue de rouge. ayant eu le plaisir de faire connaissance avec l'une d'entre elles, j'ai renvoyé le Petit Chaperon Rouge vers un jeune homme rencontré plus tôt dans le RER, à croire que ce serait à son tour d'avoir droit à un présent.

Après un peu de discussion, notre envie de poursuivre notre visite du parc vers un château non remarqué auparavant nous a poussé à marcher un peu. Pour une fois, je n'étais plus seul dans ma quête de découverte. J’espérais seulement que cela ne me ralentirai pas trop mais cette "Erydrin" ne semblait pas vraiment dérangeante mais... seul le futur nous le dirais.

En attendant, écrire en marchant n'est pas une mince affaire alors je m'arrête ici pour l'instant, ce n'est pas très respectueux.

---------------------




Revenir en haut Aller en bas
 

Journal d'un lapin dérangé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Rabbit Doubt :: Home ⌂ :: Ton Journal-
Sauter vers: